Saponification à froid kézaco ?

Saponification à froid Awa Cosmétique, savons artisanaux, faits mains, cosmétique transparente, éco-responsable, savons surgras

Pour ce premier sujet, on va commencer par le commencement : la saponification à froid !

Quelles sont les différentes méthodes de fabrication du savon ? Pourquoi avons-nous choisi celle-ci ? Quels sont ses avantages ? Nous allons tâcher de répondre à ces questions.

  • La saponification à froid, ou SAF

Elle est la méthode artisanale et écologique. Elle repose sur le mélange de corps gras (huiles et beurres végétaux) avec l’alcali (soude ou potasse). Les huiles végétales et les matières premières ne sont pas chauffées, leurs principes actifs sont donc préservés !

  • La saponification à chaud, ou savon de chaudron

Son procédé diffère peu, si ce n’est que la lessive de soude est chauffée avec les huiles végétales « dans des chaudrons », ces dernières perdent donc une grande partie de leur bien faits. C’est ainsi que sont fabriqués les savons de Marseille ou d’Alep.

  • Savons industriels 

Les corps gras utilisés sont de faible qualité et à bas coût (comme de l’huile de palme industrielle par exemple). La pâte est chauffée à très forte température pendant plusieurs heures (ou jours). La glycérine est retirée et commercialisée pour la fabrication de cosmétiques.

C’est le procédé le plus rapide, le moins onéreux et le moins qualitatif dans lequel on retrouve produits chimiques, de synthèse, conservateurs etc

 

Je vous laisse donc deviner les raisons pour lesquelles, nous avons opté pour la saponification à froid !

Et maintenant, en quoi consiste t-elle précisément ? Et qu’est-ce qu’un savon surgras ?

Le choix des ingrédients

Aimée, de la savonnerie Kari-Kari, choisit avec soin ses matières premières made in Togo! Le beurre de karité est brut et non raffiné, produit artisanalement au nord du Togo, ainsi que les huiles végétales.

Selon les huiles végétales choisies les bien faits du savon ne seront pas les mêmes : plus ou moins dur, mousseux, onctueux, doux, hydratant, nettoyant etc

Savon et glycérine végétale

Les corps gras sont mélangés avec la soude. Aimée obtient alors son savon et sa glycérine végétale.

Aux quels elle ajoute :

  • ingrédients selon les bien faits désiré (argile, aloe vera, jus de carotte frais etc).
  • huiles essentielles afin de travailler le parfum du savon

  • huiles et beurre de cacao en surgras

Découpage et estampillage

La pâte à savon est coulée dans les moules.

Puis les pains de savons, une fois démoulés sont découpés puis estampillés Kari-Kari.

La phase de cure

Les savons sont disposés dans la salle de cure à l’abri de la lumière et de l’humidité, à une température constante. Nous laissons ainsi « vieillir » nos savons pendant 6 semaines.

C’est à ce moment que le savon gagne en qualité : son PH diminue et il sèche. Il faut donc s’armer de patience !

C’est pourquoi certaines entreprises optent pour la saponification à chaud : il n’y a pas de temps de séchage, on peut mettre le savon à la vente directement après la production.

Pour résumer, quels sont les avantages de la saponification à froid et comment reconnaître un savon de qualité ?

  • Des matières premières de qualité

  • Le maximum des propriétés des huiles et beurres préservées

  • Le surgras (de 8% chez nous) et la glycérine végétale naturellement produite

  • Un savon qui nourrit, protège et hydrate notre peau

  • Impact écologique : de la culture des matières premières à l’obtention de cosmétiques biodégradables

  • Impact social : chez Awa Cosmétique, nos savons sont fabriqués au Togo par des togolais !

Pour reconnaître un savon de qualité, privilégiez la saponification à froid et les ingrédients naturels. Soyez attentifs aux étiquettes et fuyez littéralement tout parfum de synthèse, additif ou conservateur !